Passer au contenu
La Rosée cosmétiques

Une gamme solaire sans compromis

La formulation des solaires : un vrai enjeu pour les océans.

Ces dernières années, nous avions presque renoncé à créer une gamme solaire car malgré nos recherches, nous ne trouvions pas la formule idéale : sans compromis entre la protection de la peau et le respect des océans.

Aux côtés de The Coral Planters, La Rosée participe à la sauvegarde et à la plantation de coraux aux Maldives

Une solution qui protège efficacement la peau et plus respectueuse de l’écosystème marin.

Partant de ce constat-là, il était tout simplement impensable de créer des solaires qui pourraient avoir un effet néfaste sur notre environnement.

Nous avions à cœur de créer une gamme qui, en plus d'être efficace, serait plus respectueuse des océans. Après de nouvelles recherches, de multiples essais et quelques échecs, nous avons enfin trouvé la solution !

Une base de formule naturelle...

Les composants ont été scrupuleusement sélectionnés pour leur efficacité.

  • Pas d’ingrédients à polémique et un parfum 100 % d’origine naturelle non photo-sensibilisant.
  • Nous avons choisi l’huile d’abricot BIO comme principal actif de la gamme. Elle nourrit la peau et permet un bronzage lumineux.

... et des filtres organiques nouvelle génération, plus respectueux des océans

Nos filtres solaires sont pour nous un choix fort.

Il existait jusqu’à présent, deux types de filtres différents. Nous les avons bannis car aucun ne nous satisfaisait et pour cause :

  • Les filtres minéraux (naturels), l'oxyde de zinc et de dioxyde de titane, réfléchissent les UV à la surface de la peau. Ils sont tous deux désormais considérés comme des nanoparticules et donc toxiques pour le corps car impossible à éliminer. Côté océan, la conclusion n’était pas probante non plus car, en plus de blanchir les coraux et de provoquer leur mort, les filtres minéraux sont toxiques pour le phytoplancton, à la base de la chaîne alimentaire marine.
  • Les filtres organiques classiques (chimiques) sont composés de molécules chimiques, qui absorbent les UV à la place de la peau. Certains sont connus pour être des perturbateurs endocriniens donc mauvais pour le corps. D'autres blanchissent les coraux et provoquent leur mort.

Nous nous sommes lancés dans des travaux de recherche autour de 3 facteurs importants.

  • Une grande résistance à l'eau pour limiter la dispersion des produits dans l’océan. Un agent filmogène a été ajouté pour augmenter le résiduel sur la peau et améliorer au maximum la résistance à l’eau.
  • Une biodégradabilité facilité : afin que l’infime part qui se disperse dans l’océan ne reste pas en suspension mais se dissolve, nous avons sélectionné des filtres biodégradables, non persistants et qui ne se bioaccumulent pas dans l’environnement. (Tests de biodégradabilité réalisés selon la norme OCDE 301F).
  • Un large spectre UVA / UVB pour assurer une protection maximale de la peau.

Puis nous avons réalisé des tests stricts et ultra-poussés pour vérifier la non-toxicité sur la biodiversité marine.

Nous avons obtenu de très bons résultats aux tests d’impact sur la viabilité des coraux et d’inhibition de la croissance des algues marines.

Même en très grande quantité, nos produits n'ont pas d'effet délétère significatif sur la croissance des algues et aucun blanchissement des coraux.

En savoir plus sur nos tests

La protection solaire sans compromis !

Les solaires La Rosée : une base de formule naturelle + des filtres organiques nouvelle génération.

La Rosée s'engage aux côtés de The Coral Planters !

Pour lutter contre la disparition des récifs coralliens, nous nous engageons aux côtés de The Coral Planters.

En 2022, nous avons contribué à planter plus de 4000 coraux, soit 100 récifs entiers.

En 2022, La Rosée a contribué à planter plus de 4000 coraux avec The Coral Planters

Les solaires La Rosée vous protègent efficacement.

Cliquez ici pour en savoir plus !