La planète & nous.

La Rosée est née d’une volonté sincère d’offrir des produits qui ne mentent pas, avec la transparence la plus totale, ultra-sains pour notre peau mais aussi pour la planète.

Nous sommes soucieux du monde que nous laisserons à nos enfants, et nous avons la conviction que chacun doit agir de manière responsable dans ce qu’il entreprend.
Nous considérons qu’un cosmétique est sain lorsqu’il l’est à tous les niveaux. La totalité de notre gamme, de la formulation à la distribution, a donc été réfléchie, pensée et créée autour du respect de notre peau et de la préservation de notre environnement.
Depuis la création, nos engagements pour l’environnement sont donc très forts. Chaque jour, nous nous remettons en cause afin de toujours nous améliorer. Nous sommes donc dans la recherche permanente de ce qui fera de nous l'une des marques les plus poussées en termes d’écoresponsabilité et de produits green.

Des packagings green

Dès la conception de la marque, nous avons fait le choix de ne pas avoir de suremballages, afin de réduire nos déchets au maximum. Nos packagings sont épurés, clairs et transparents, pour montrer que nous n’avons rien à cacher. Depuis le lancement, nous avons permis à 100 tonnes d’emballages de ne pas être gaspillés et jetés à la poubelle !

Nous utilisons des packagings recyclés et recyclables, à mettre dans la poubelle jaune !

Nos tubes de soins visage font 60 mL, soit 50% de plus que la moyenne à 40 mL, afin d’optimiser la consommation.

Nos outils marketing sont en matières naturelles, recyclées ou écologiques.

Nos tubes sont tous d’origine végétale, réalisés à base de canne à sucre afin de réduire notre empreinte carbone générale.

Des formulations épurées
et biodégradables

Pour la bonne santé de votre peau, nous avons choisi des actifs naturels connus pour leurs bienfaits et issus d’une agriculture raisonnée. Nous avons épuré nos formulations de tous les ingrédients à polémique pour ne garder que le meilleur !

Nous souhaitons aller toujours plus loin dans notre démarche et bannissons également de notre charte les ingrédients nocifs pour l’environnement, comme les silicones, les PEG ou encore les huiles minérales.

Nos formulations sont hautement biodégradables : entre 94% et 100% !

Conformément à la réglementation européenne, nos produits ne sont pas testés sur les animaux.

Ils ne contiennent pas d'ingrédients d'origine animale, vous trouverez seulement de la cire d'abeille dans notre baume SOS réparateur, notre stick lèvres nourrissant, notre liniment et notre crème hydratante pour bébé. 

Une production et une distribution responsables

Dans les gammes La Rosée et Mon Petit La Rosée, nous avons choisi de proposer l’essentiel du soin afin de rester une gamme courte. Nous ne multiplions pas les références.
Pas de destruction des packagings, nous les utilisons jusqu’au dernier. Pas de surplus de production, donc pas de gaspillage.
Nos colis sont recyclés et recyclables et sont imprimés avec de l'encre à base d'eau. Ils sont optimisés pour qu'il y ait un minimum de papier de calage (recyclé et recyclable aussi évidemment !)

Les commandes en pharmacie se font par cycle, afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Pour notre flotte automobile, nous avons enclenché la transition énergétique en passant toutes nos voitures au bioéthanol, un biocarburant qui permet de réduire la production de CO2 (-5%), du NOX (-30%) et des particules fines (-90%).

Nous allons jusqu'à faire nos envois presse à vélo chez les journalistes ! 

Fabriqué en France 🇫🇷

Nous avons imaginé, pensé et créé l’intégralité de notre gamme en France. Nos fournisseurs et nos fabricants sont choisis au plus proche de chez nous, afin de favoriser le circuit court.

Nous limitons au maximum les intermédiaires de la conception à la livraison de nos produits en pharmacie.

Un engagement poussé avec l'ONG Planète Urgence

Depuis Juillet 2019, nous nous sommes engagés avec l’ONG Planète Urgence, en plantant 55 000 arbres en Indonésie et à Madagascar où la déforestation est massive. Cela nous permet de lutter contre le dérèglement climatique (car les arbres produisent de l’O2 et stockent du CO2), de participer à la préservation de la biodiversité (notamment le rhinocéros blanc en Indonésie) et de relancer l’économie locale.

En savoir plus 🔍