Massage anti-cellulite : l'astuce La Rosée

Commentaire: 0 Aimé: 435

Marre de la cellulite ? Nous aussi ! Suivre un régime ou se mettre au sport ne suffisent parfois plus à déloger la cellulite et à remodeler notre silhouette. Comme on est dans le même cas et qu'on est sympa, on partage avec vous le secret d’un bon massage anti-cellulite :) !

Sachez, tout d’abord, qu’un massage que l’on pratique soi-même optimise l’efficacité d’une crème minceur. Il est donc très important d’associer les deux.

C'est pourquoi nous partageons avec vous une petit astuce pour une crème raffermissante, efficace, naturelle et à petit prix ! 

La recette : Mélangez 5 noisettes de crème corps La Rosée avec 5 gouttes d’huiles essentielles de thym à linalol*. 

Cette préparation aura un effet hydratant grâce au beurre de karité et un effet raffermissant grâce à l’huile essentielle de thym à linalol*. 

Voici maintenant les 3 techniques reconnues pour leur efficacité : le palper-rouler, la pression glissée et le pétrissage.

Étape 1 : Le palper-rouler

Pour réaliser ce massage, il faudra exécuter la technique de roulage, c’est à dire prendre un pli de peau entre le pouce, l’index et le majeur, puis le faire rouler en déplaçant le pouce par des petits mouvement droits. Il faut toujours réaliser ce palper du bas vers le haut et masser avec intensité pour réussir à éliminer les cellules graisseuses. Le tissu adipeux peut parfois avoir du mal à se détacher de l’enveloppe musculaire. Dans ce cas, maintenez la peau soulevée entre les doigts quelques secondes puis relâcher. Répétez ce mouvement jusqu’au « décollement » de la peau. 

Le palper-rouler à un effet drainant, il faut donc boire beaucoup d’eau après chaque séance pour éliminer toutes les toxines. 

Étape 2 : la pression glissée 

C’est une technique qui complète le palper-rouler, pour encore plus d’efficacité. Cette technique est à faire sur les cuisses, du bas vers le haut, 5 fois pour chaque cuisse.

Mettez les mains à plat au niveau des genoux et remontez vers le haut de la jambe avec une pression soutenue. Plus votre geste sera rapide, plus l’effet est dynamisant. 

Sur la face interne de vos cuisses, le mouvement de retour se fait en effleurant et en étirant la peau. 

Étape 3 : le pétrissage 

Cette technique favorise, elle, le drainage lymphatique (facilite la circulation de la lymphe qui permet une meilleure nutrition des tissus et donc un renouvellement cellulaire plus rapide) et rend la peau plus souple et plus ferme. 

Vous pouvez pratiquer le pétrissage sur des zones charnues telle que les cuisses, les genoux et le ventre. Malaxez un pli de peau avec une pression soutenue. Une main tire vers soi pendant que l’autre pousse, comme pour pétrir une pâte. Les mains se déplace ensuite de zone en zone. 

La fréquence de ces massages peut varier, mais nous préconisons 1 massage de chaque technique par jour de 15 à 20 min pendant 5 à 6 jours consécutifs, puis entretenez avec 1 à 2 séances par semaine.

commentaires

À vous de jouer !